Alphabet maçonnique

Histoire brève de l'alphabet, en général...

Cliquez pour agrandir l'image
Le langage a d'abord été écrit au moyen d'images, simples illustrations mnémotechniques (préambule à l'invention du code Rousseau dans ce qu'il contient de panneaux): ce fut le stade pictographique tel que l'affectionnent encore les chinois. Puis certaines images simplifiées furent choisies pour représenter des syllabes (hiéroglyphes égyptiens, katakana japonais): ce fut le stade syllabique.
Certains caractères furent ensuite choisis pour représenter les sons fondamentaux du langage articulé tels que les bruits produits par la bouche ou la gorge (consonnes) ou les cordes vocales (voyelles): chaque signe correspondant à un son. Naquit le stade alphabétique.

Du latin alphabetum, issu du grec ancien άλφάβητος, alphabêtos est formé à partir des deux premières lettres de l'alphabet grec : α (alpha) et β (bêta).
L'on peut donc en déduire que l'analphabète est celui ou celle qui ne connaît ni a, ni b, c'est à dire ni α (alpha) et β (bêta). Ce qui ne l'empêchera pas pour autant et par ailleurs de savoir compter.

"Je ne sais ni lire, ni écrire; je ne sais que compter"

Une fois n'est pas coutume, il est bon de noter que les lettres composant l'alphabet d'origine sont classées sans aucune hiérarchie, ni système, ni méthode, mais dans l'ordre d'une chronologie inventive dont elles procèdent. Seule en résulte la méthode, autrement appelée b.a.-ba, rudiment de toute approche culturelle académique, sans que puisse être considéré  une quelconque vocation à élever l'intelligence, mieux encore à la Connaissance.
Pour preuve :

Méditation

Chacun pense savoir que "Banane" commence par un "B" alors que normalement cela commence par un "N"...

...et de l'alphabet en Franc Maçonnerie, en particulier.

L'alphabet maçonnique est un système de cryptage qui se présente sous la forme d'un carré de Saturne et d'une croix de Saint André, sur lesquels sont disposés les lettres de l'alphabet courant, offrant quelques similitudes à l'hébreu dit « carré ». Treize espaces, contenant les caractères (3x3 = 9 pour le carré et 4 pour la croix), composent le système de l'alphabet maçonnique dont les clefs ne parviennent à dépeindre tous les signes qu'au moyen d'une addition de points.
Les voici :
Alphabet Maçonnique et Symboles

Extrait de Khatam Pharouq ou Sceau Rompu, publié en 1745 :

Chapitre VII : Des caractères de la Maçonnerie ou de l'écriture maçonne.
« Un des plus ingénieux usages de la Maçonnerie et qui frappe le moins les Maçons mêmes, est notre écriture. Il en est de cette invention comme de celle du Compas, l'instrument de tous le plus simple et en même temps le plus utile. L'écriture Maçonne réunit à la même simplicité l'avantage d'être une Écriture universelle et propre à toutes sortes de Langues.

Ce merveilleux alphabet consiste en deux lignes parallèles perpendiculaires, coupées de deux lignes horizontales aussi parallèles, ce qui forme au milieu un carré régulier, quatre carrés ouverts, et quatre angles égaux. Toutes ces divisions forment neuf cases, tant ouvertes que fermées, dont cinq contiennent chacune deux lettres et les quatre autres trois.
Alphabet Maçonnique
Cette figure avec les lettres forme, comme on voit, un carré parfait dont chaque case contient une lettre simple et une ou deux distinguées, soit par un point seul, soit par deux points. Or pour en composer un mot, comme par exemple celui de Compas, il s'agit de représenter successivement la case ou l'angle qui contient chaque lettre, en observant la ponctuation qui fait la différence de ces lettres. Je vais chercher pour cet effet le C à l'un des angles inférieurs, et je l'exprime ainsi _I, etc.

En voila ce me semble assez pour mettre le Lecteur au fait. Cette écriture au premier coup d'œil paraît plus embarrassante que l'écriture commune, mais avec un peu d'habitude, on la trouvera très-commode, puisqu'on peut combiner et rétrécir toutes ces figures aussi facilement que celles dont nous nous servons.

On s'aperçoit bien, sans que nous en fassions la remarque, que les caractères Maçons ressemblent beaucoup à ceux des Hébreux, et l'Analogie est frappante. Les points qui distinguent les lettres les en rapprochent même encore, et tirent sans doute leur origine des points voyelles inventés par les Massorètes*»
.
Les massorètes (hébreu בעלי המסורה ba'alei hamassora, « maîtres de la tradition ») sont les transmetteurs de la Massora, la tradition de transmission fidèle de la forme textuelle de la Bible hébraïque, ainsi que de ses nuances de prononciation et de vocalisation, alors que les idiomes dans lesquels elle est rédigée sont langues mortes depuis longtemps.
Le fruit de leurs travaux est la constitution de listes et codex massorétiques, dont plusieurs versions et écoles existent jusqu'au IXe siècle, où le système d'Aharon ben Asher de Tibériade est érigé en norme.

Alphabet Maçonnique en police TrueType

S'il en est qui désirent s'amuser, ou, pour les plus caciques, codifier et éditer leurs morceaux d'architecture au clavier , vous trouverez ci-dessous l'alphabet maçonnique complet en police TrueType, réalisée par votre serviteur, selon le codage dévoilé au préalable. L'ensemble agrémenté de quelques symboles maçonniques et divers, le tout téléchargeable gratuitement et à volonté, au bas de cette page.
Ci-dessous, un aperçu d'essai d'un échantillon de la police Masonic Alphabet.ttf, ici en taille 18.
Alphabet Maçonnique

Utilisation de l'alphabet maçonnique

Cliquez pour agrandir l'imageSous Windows et une fois la police de caractère Masonic Alphabet.ttf téléchargée sur votre disque dur, ouvrez le répertoire dans lequel se trouve ledit fichier : copiez-le (Ctrl+C ou clic droit-copier).
Puis rendez-vous dans le répertoire C:\Windows\Fonts et collez-le dans ce dernier (Ctrl+V ou clic droit-coller).
Si vous ne trouvez pas le répertoire Fonts (Polices de caractères) au bout du chemin C:\Windows\, il se peut qu'il soit caché : dans ce cas, procédez comme suit.
Dans le répertoire de Windows, cliquez sur l'onglet "Outils", puis, "Options des dossiers". Dans la fenêtre qui s'ouvre cliquez "Affichage" et cochez la case "Afficher les fichiers et dossiers cachés".
Le répertoire Fonts devrait apparaître, vous permettant d'archiver votre nouvel alphabet maçonnique.
Un schéma valant tous les grands discours je vous laisse découvrir le visuel de la procédure, ci-contre.

Alphabet Maçonnique Informatique (AMI )

Aimez-vous la police de caractères Masonic Alphabet.ttf ?







  Voir les résultat
Telechargement Gratuit Police FM

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour télécharger gratuitement la police Masonic Alphabet.ttf

Masonic Alphabet.ttf
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Copyright FM-SYMBOLISM.com© 2011. Tous droits réservés.Le site FM SYMBOLISM est classé premier site Maçonnique par le G.*.A.*.D.*.L.*.U.*. Contactez l'auteur  fm.symbolism@Gmail.com